IMG_0830

« Mort de chien » D’Hugo Claus à l’occasion des 10 ans de sa mort le 19 mars 2008

D’Hugo Claus à l’occasion des 10 ans de sa mort le 19 mars 2008 (Hugo Claus, atteint de la maladie d’Alzheimer, a choisi la date de sa mort et a demandé, comme la loi belge l’y autorisait, à subir une euthanasie)

Texte adapté par Alain Van Crugten

Création et Mise en scène Philippe Cornette

du 19 au 24 mars à 20h15, le 24 et 25 mars à 15h.

Centre Culturel d’Auderghem 183, bld du Souverain

Belle-de-jour, belle-de-nuit, belle-de-mort
Janine, prostituée, est morte, égorgée par un client de passage.
De noir vêtue, drapée dans un deuil bien plus complexe que le chagrin et la rage d’avoir vu sa collègue ainsi traitée, Mira, survivante en sursis, est figée dans l’attente d’un inéluctable destin.
Ses idées sombres sont comme une fumée de cigarette qui flotte obsédante, entêtante, insidieuse, pénétrante et rebutante.
Mira attend sa mort, elle guette la porte qui s’ouvre, le client qui entre.
Chaque nouvelle passe sera-t-elle sa dernière ?

Au fin fond d’une Flandre profonde, où le mot socialisme frise avec injure, Hugo Claus fustige les bourgeois calotins avec la verve cinglante et l’humour qu’on lui connaît.
Sexe, alcool et mort valsent au rythme d’une pesante danse macabre qui opprime les âmes et coince les êtres avec une perversité déroutante.

Ce texte adapté par Alain Van Crugten est à la fois drôle, violent et virulent qui vitriole joyeusement les corruptions, mensonges, omissions, trivialités et autres laxismes qui émaillent notre quotidien.
Si le temps a passé depuis qu’Hugo Claus a rédigé Mort de chien, le propos, lui en est tristement resté immuable.

Scenocity invité au « Eté Divert Festival  » à Charleroi (Organisé par Divertiscènes)

Le Festival Eté Divert’, c’est une petite graine qui a germé dans l’esprit de Daniel Branswyk, administrateur de La Ruche Théâtre mais également trésorier de Divertiscènes. Grand passionné de théâtre, il rêvait de voir naître à Charleroi un festival d’été à l’instar de Spa ou même, soyons fous, d’Avignon.

Son idée était d’occuper les espaces de La Ruche Théâtre et du Poche Théâtre durant les deux mois d’été afin d’offrir la possibilité aux habitants de la région ou aux touristes de s’occuper culturellement durant leur passage à Charleroi. Divertiscènes pourrait alors louer ces bâtiments qui restent vides durant près de deux mois et, par la même occasion, soutenir les artistes en leur proposant des salles à prix cassés pour y organiser des événements à caractère culturel (spectacles, concerts ou stages).

 

Scenocity à présenté en création en juillet 2017 « La Baby-sitter « 

de René de Obaldia

Par la Cie Storyboard, une production Scenocity.

En création au CC Bruegel du 5 au 9 juillet 2017 – Spectacle sélectionné au festival Divertiscènes  en juillet salle de la Ruche Marcinelle.  Reprise à la salle des conférences à Woluwe-Saint-lambert du 11 au 15 septembre 2017.

Le trio comique classique: le mari, la femme et la maîtresse, au service d’une émouvante oeuvre poétique sur le mystère des êtres et de l’au-delà.

 

Brigitte vient d’apprendre que son mari, Pierre, a une maîtresse. En proie à une douloureuse crise de jalousie, Brigitte convie Viviane à l’appartement familial. Tandis que les deux femmes s’affrontent en une vibrante joute verbale oscillant entre haine et complicité, Pierre est victime d’un accident de voiture et son fantôme surgit…

Quand la bonne soeur débarque, le couple éclate !

Affalés dans leur salon, Elvire et Franklin sont attendus à dîner chez des amis. Mais ils resteront cloués chez eux : la baby-sitter sur laquelle ils comptaient pour garder leurs enfants n’arrive pas. On sonnera enfin à la porte mais ce ne sera pas tout à fait la personne qu’ils attendaient…

 

Note d’intention

 

Le choix de monter et d’interpréter la « La baby-sitter » suivi de « Deux femmes ppour un fantôme » comme projet professionnel pour les comédiens de « Scénocity » résulte d’une envie de partager l’amour de la comédie dans une pièce dynamique, drôle et percutante.

Le grand intérêt de cette mise en scène était d’offrir aux comédiens la possibilité de passer par toute une palette d’états et d’émotions ;  ainsi tour à tour ils passent du rire aux larmes, de la provocation à la pureté et de la sagesse à la folie.

En effet, si la pièce soulève dans un premier temps l’ennui du couple que forment Elvire et Franklin, leur quotidien va être bouleversé avec l’arrivé de sœur Epine.

Si au départ le couple décide de se jouer de la sœur en ébranlant ses croyances, ce petit jeu malsain va petit à petit égratigner leurs certitudes et mettre en péril leur mariage.

Ainsi, si Sœur Epine finit par céder aux tentations, le couple, lui, finit par éclater avant peut-être de se résonner.

 

Distribution

 

.

Distribution : Jaklin Corman – Caroline Braeckman – Giacomo Ingoglia 

 

Mise enscène : Sandro Palomba

Production : Scenocity asbl

Création lumière et vidéo : Philippe Cornette

Scenocity invité au Festival « Sortilèges, Rue et vous ! »

Festival pluridisciplinaire (théâtre et musique de rue, arts forains, arts plastiques, animations diverses…), Sortilèges, Rue et Vous !, événement majeur en Wallonie picarde, est devenu au fil des années LE rendez-vous incontournable du jeudi de l’Ascension pour des milliers de personnes.
Avec une quarantaine de compagnies œuvrant dans des domaines variés (théâtre, musique, danse, cirque, etc.), la particularité est de présenter majoritairement les dernières créations en cours et de nombreuses premières. Sortilèges accorde une attention toute particulière à la musique de rue, peu valorisée en Communauté française
Enfin, les projets d’animation et les ateliers de création et d’expression, permettent à chacun d’être acteur lors de cet événement annuel. Des scénographes urbains transfigurent certains lieux au gré de leur talent tandis que les ateliers permanents de la Maison Culturelle d’Ath, La Ruée vers l’Art, en profitent pour s’exposer au grand jour.

 

Un projet proposé par Scenocity a été retenu et sélectionné par le MCATH (Centre culturel d’Ath) pour y présenter « On achève bien les légendes » une création collective sous la direction de Sandro Palomba, Vincent Leclercq et Philippe Cornette.

 

Résumé du spectacle

 

Entre légendes urbaines et univers surréalistes, des personnages qui n’auraient jamais dû se rencontrer vont venir nous raconter leur histoire. Entre folie et pur délire une Sceptique aura du mal à faire entendre ses positions, tandis qu’un fou pourrait paraître comme le personnage le plus cohérent de cette création, quoique…

 

Le début se déroule dans un univers totalement surréaliste qui prendra vie au fur et à mesure des rencontres des personnages. Durée : 3X 10 minutes.

La fin se déroule, lui, dans un asile psychiatrique où les personnages du premier acte seront confrontés à leur alter ego (ex : Alice qui serait éventuellement internée pour cause d’une surdose de prise de champignons hallucinogènes) à l’exception du Fou et de la Sceptique

Présence aux rencontres des coproducteurs francophones

Scénocity aux rencontres de coproduction francophones 2015 à Paris 17e – novembre 18 – novembre 20 pour y défendre un projet de long métrage en courre d’écriture : « Adrien et le pays lointain »

L’auteur, Philippe Cornette, recrée l’univers, les rapports, la famille et les pulsions internes et externes propres à Jean-Luc Lagarce en partant de sa pièce : « Retour au Pays lointain ».

La démarche plastique : L’action se déroule de 1984 à 1994. On utilisera la technique de morphing en travaillant avec des capteurs Motion afin de rajeunir les comédiens ainsi que la ferme familiale dont les scènes devrait se réaliser en studio.

Ce film est une adaptation libre inspirée de la pièce éponyme « Retour au pays lointain ». L’originalité était de recréé un autre monde tout en gardant la plume et l’énergie de Jean-Luc Lagarce. Ce scénario est une adaptation très libre, ne tient pas compte de la trame de la pièce de Jean-Luc Lagarce.

« Time is time », une série télévisée produite par Scenocity

Une série télévisée de 12 épisodes en format 52 minutes par saison est en cours de production, c’est pourquoi nous gardons le projet top secret et nous ne vous en dirons pas plus sinon le titre : « Time is time » une production réalisée en anglais avec une distribution belge, américaine et anglaise.

IMG_3595

Distribution

Steve Game :                                                   Serge Hervens
Martha Game :                                                Jacqueline Andrée Christine
Le chien :                                                         Pinup
Eddy :                                                               Loïc Chennoufe
Clyde:                                                               Besim Dezdari
Jeannette Arrondi :                                        Leticia Della Croce
Saïd :                                                                Hicham Mabrour
Michèle Morrel :                                             Coralie Denis
Bernard Morrel                                              Julien Baudouin
Hannibal :                                                        Alexandre Meuris
Ben Morrel :                                                    Martin Vandenheede
Henriette Ducamps :                                      Louisa Mansouri
Le maître chanteur :                                      Yorgos Georgios Filippakis
Roméo :                                                           Thomas John
Babe :                                                               Estelle Reubrecht
David Bigfield :                                               Philippe Spinette
Alexis Morrington                                          Carine Deschanps
Aldo :                                                               Stefano Limina
Bridget :                                                           Asia Novera
Blanche :                                                          Vinciane Rasse
Ginette :                                                           Gaby Dedobbeleer
JR :                                                                    Benoit Pirson
Bolly Wood :                                                   Évelyne Coton
Valentine :                                                       Delphine Abdelmoula
Jacky :                                                              Tan Huynh
Lucia :                                                              Camilla Lamberti
Rose :                                                               Niki Kokkinos

Présence au MIPCOM à Cannes, 4-8 octobre 2015

Nous serons à nouveau au MIPCOM à Cannes du 7 au 11 octobre 2019

 

Scenocity était au MIPCOM à Cannes les 4 au 8 octobre dernier afin de développer les contacts et les capacités de coproductions. Une présence indispensable pour préparer l’avenir de nos productions. Pour rappel, le MIPCOM est le marché le plus attendu de l’année pour le monde des contenus audiovisuels et pour les acteurs incontournables de la distribution sur toutes les plateformes.

Chaque automne, 13 800 participants, 4 700 sociétés dont 2 000+ sociétés exposantes, 4 700 acheteurs dont 1 700 acheteurs VOD et plateformes digitales de plus de 110 pays ainsi que les principaux dirigeants de la télévision et du film, les stars qui animent nos écrans – tous convergent au MIPCOM à Cannes pour créer un nouveau monde de contenus.

 

 

Lien vidéo du MIPCOM sur Vimeo

Lien vidéo MIPCOM sur Youtube

Le dernier clip de Bona Karriah : Ife GI (Your Beautiful Face)

Le dernier clip de Bona Karriah : Ife GI (Your Beautiful Face) est une production Scenocity, à la réalisation : Philippe Cornette, à la photo photo : Carlin N’Gando © Scenocity octobre 2015

Lien clip : https://www.youtube.com/watch?v=Pf3nn-GMff0

« Sortir de la Lumière », une fiction produite par Scenocity

Romaeus jeune comédien a raté le rôle de sa vie quand il avait 20 ans, celui de Roméo dans Roméo et Juliette. À 50 ans, devenu directeur de casting, ses vieux fantômes resurgissent, car, une grosse production l’a chargé du casting  d’une nouvelle version de « Roméo et Juliette ».

La production s’inquiète, chaque fois qu’un candidat correspond au rôle, celui-ci ne donne pus signe de vie…

Scénario, dialogues et réalisation de Philippe Cornette

Il y a eu deux versions du film.