3e année « L’Atelier de l’Acteur » Atelier théâtre et jeu cinéma

Tous les jeudis dés le 5 octobre 2017 de 18h30 a 22h
Tarif : 540,00 € + frais d’inscription de 20,00 € pour 34 X 4 heures académique de cours, soit 200,00 € pour le 5 octobre 2017, 180,00 € le 5 novembre 2017, le solde 180,00 € le 5 décembre 2017

De l’héritage Russe à l’Héritage Américain, soit de Stanislavski à Lee Strasberg et Stella Adler. Un laboratoire pour pros, futurs pros ou acteur ayant un bon bagage théâtral. Formation avancée aboutissant sur un projet professionnel après casting.

11143291_974014695983625_5313996036102659449_o

On y travaillera toutes les techniques, exercices et formations utilisées à l’Actor Studio de New-york.

L’analyse par l’action – Méthode ou ligne des actions physiques – Le centre de gravité – Le sens du vrai, le sens du faux – L’activité – La décontraction – Le contrôle et la commande musculaire –Séquence et objectifs – Les phases du processus créateur – Les circonstances proposées – Les événements – Le surobjectif – L’action transversale – Les répétitions – Le second plan – Le monologue intérieur – La vision – Le verbe dans l’art de l’acteur – Le tempo-rythme – Les inventions du jeux – L’état créateur –

Le travail à faire pour résoudre les problèmes

1/L’acteur a le droit d’avoir des problèmes et venir ici pour les résoudre. Ici on ne résout vos problèmes mais on comprend la légitimité de ceux-ci. Et le droit à un acteur d’en avoir. Même si le résultat n’apparaît qu’après des mois ou des années.

2/Problème individuel, il faut se pencher dessus, sur le développement de l’instrument individuel pour que l’acteur puisse mener à bien toute tâche qu’il se fixera. La solution d’un problème personnel est littéralement une affaire de vie ou de mort. Vous venez travailler ici pour trouver des racines.

3/Le problème de l’exploration, c’est-à-dire la tâche que l’acteur s’est fixée. Est-ce que votre comportement correspond bien à ce que vous avez décidé d’en faire. Ici on explore, on découvre.

4/Il y a le problème théâtral du genre particulier.

5/Il y a la venue d’un metteur en scène ou d’un réalisateur. Il établit pour l’acteur les tâches théâtrales qui découlent d’un événement dramatique. On ordonne à un acteur de faire certaine chose. En résulte un problème supplémentaire de maintenir son niveau et la continuité de son propre travail.

On ne juge pas ici, on travail en admettant l’hypothèse que tout bon travail sera aimé. Je travail avec un acteur suivant l’angle de ses possibilités, on ne compare jamais un acteur à un autre. Je demande juste de l’acteur qu’il essaie de dire que ça ne vaut rien. Il ne faut pas faire comme moi, je suis là pour vous permettre de réaliser votre propre puissance créatrice

Un laboratoire exploratoire sur la recherche psychologique et l’introspection  personnelle, la méthode de l’Actors Studio est un passage obligé pour tout acteur qui  se veut être au plus près de la vérité de son personnage.

PUISER dans la mémoire affective IMAGINAIRE, pour que toute émotion exprimée  soit authentique.. C’est une volonté de donner au comédien les clefs pour avancer,  se détendre, savoir respirer, être en possession de ses moyens et de son  imagination. L’imagination est un muscle. Comment arriver à ce que l’émotion vienne  toujours de l’intérieur. JUSTIFIER psychologiquement tout comportement sur scène ou à l’écran par une  série de d’intentions et de dialogues intérieurs. EXPLOITER sa propre personnalité afin d’apporter une vérité psychologique absolue  à son personnage . C’est aider l’acteur à s’épanouir dans sa singularité, à maîtriser  son instrument, et à «proposer ». L’ECOUTE : Nécessité pour les acteurs de communiquer de manière très intime et  d’apporter la plus grande attention à l’expression du partenaire. S’ABANDONNER en confiance, afin de mieux recevoir, intégrer et mettre sa propre  histoire au profit des personnages à interpréter.  Il faut VIVRE, apporter «sa matière  », pour y puiser, se recharger. C’est développer la lucidité de l’acteur par rapport au métier, le guider dans son  évolution, afin qu’il puisse répondre efficacement à ce qu’on lui demande. Développer la souplesse de l’acteur a être dirigé, tout en «désacralisant » son  rapport au metteur en scène ou au cinéaste contemporain.

Animateur : Philippe Cornette