Cédric Cerbara

sans titre-2-12-Modifier

Premier prix d’art dramatique et de déclamation au Conservatoire Royal de Mons. Depuis sa sortie de l’école, il continue sa formation et parallèlement à son métier de comédien, il se spécialise en escrime et en combat de scène. Il est diplômé du Fight Director Canada.
Il a joué au Théatre le Public dans ‘La Puce à l’Oreille’ de Feydeau, mit en scène par Daniela Bisconti, ‘Le Bourgeois Gentilhomme‘ de Molière, mit en scène par Serge Demoulin, ‘Les Fleurs du mal‘ de Beaudelaire mit en scène par Françoise Courvoisier, tourné en Suisse, ‘L’encrier a disparu‘ de Daniil Harms adapté et mit scène par Bernard Cogniaux.
Il crée avec 3 autres comédiens ‘les Bretteurs à gages‘, compagnie qui se spécialise dans les combats scénique et les cascades; leur spectacle ‘D’estoc et de taille‘ mit en scène par David Macaluso sera en tournée à Charleroi.
Il retrouve Stephen Shank à plusieurs reprises, dans ‘Les Misérables‘ de V. Hugo ‘Le Nom de la Rose’ de U. Eco , ‘Pinocchio‘ de Collodi dont il signe les chorégraphies de combats et prochainement dans ‘ Un Tramway nommé Désir ‘.
Il rejoint régulièrement Paul Camus au Théâtre Ocean Nord avec lequel il a travaillé sur ‘Guerre’ et ‘Inadapté’, tome 1 et 2 de Renald Goetz.
Avec le Projet Alcantarea, il signe sa première mise en scène ‘Une heure avant la mort de mon frère‘ de Daniel Keene, et joue dans ‘Katowice- Eldorado‘ de D. Wittorski, ‘Noces de papiers‘ réalisé par Audrey D’Hulstère ‘Frit’n Crack‘ réalisé par le projet Alcantarea.

Contenu du cours de cascade et chorégraphie en théâtre
Travailler sur la relation et la complicité entre partenaire. Fonder la confiance qui permettra par la suite d’explorer l’univers de la cascade et du combat de scène.
Initiation cascades  par un entrainement régulier, arriver à se sentir à l’aise avec son corps. Au travers de différentes actions telles que chutes, se cogner à un mur / à quelqu’un, tomber dans les escaliers, etc…, réaliser ou donner l’illusion de la vraisemblance en toute sécurité.
Combat de scène  par l’apprentissage des bases du combat, des notions de sécurité, de focus, de bruitages et de placement, parvenir a exécuter des combats tant à mains nues qu’à mains armées, mêlant un mix d’art martiaux et d’escrime de scène.
Interprétation et performance  travailler une scène et l’interpréter en étant conscient du langage du corps afin d’en faire un outil supplémentaire pour l’acteur.

sans titre-2-12-Modifier